La haine et le contre-transfert

La haine et le contre-transfert. Pour D.W. Winnicott, les mouvements transférentiels dans les problématiques psychotiques et « border line » s’articulent autour d’une relation de dépendance. C’est l’acceptation de cette dépendance régressive par l’analyste qui permet au patient de réactualiser transférentiellement ses expériences précoces ayant eu un effet traumatique. « C’est ainsi que finalement nous réussissons en échouant, … Lire la suite

La contribution de Ferenczi au concept de contre-transfert

La contribution de Ferenczi au concept de contre-transfert Luis J. Martin Cabré Entre le Congrès de Nuremberg, en mars 1910, où Freud utilisa pour la première fois le terme de « contre-transfert » (Gegenüber-tragung) dans une communication scientifique, et jusque vers 1950, année où le terme réapparaît dans les écrits de Winnicott, Racker et P. … Lire la suite

Transfert et contre-transfert, deux leviers solidaires et puissants du travail analytique

Transfert et contre-transfert, deux leviers solidaires et puissants du travail analytique Hélène Brunschwig Psychanalyste Membre associé du GIREP 10 rue des jardinets 92160 Antony La parole et l’écoute sont la base de tout travail analytique et de ses dérivés, comme par exemple la psychothérapie analytique, de soutien (et certaines formes de thérapies familiales.) Cette prise … Lire la suite